Une médiathèque pour les pratiques informationnelles et culturelles d’aujourd’hui et de demain

Nous proposons la création d’une médiathèque. Un projet de “médiathèque” a déjà figuré dans un programme municipal… mais sans réalisation concrète par la liste qui l’a portée… Le projet correspondait à une vision passée du rôle et des fonctions de ce type d’équipement. Nous envisageons une autre démarche, en créant une médiathèque conforme aux standards de 2025.

Les pratiques culturelles et informationnelles ont changé et changeront encore. Nous croyons au rôle des structures publiques dans l’accompagnement de ces évolutions.

Services

Dans un espace vaste, agréable, accessible à tous, visible et lumineuse, la nouvelle médiathèque comportera notamment 

  • les collections des bibliothèques adultes et jeunesses actuelles telles que nous les connaissons aujourd’hui mais aussi
  • salle de jeux
  • prêt de CD, DVD
  • salle de projection
  • espace technique et scénique
  • création d’un cyberespace pour faciliter la vulgarisation de la culture numérique et ainsi lutter contre la fracture numérique
  • espace de convivialité (bars à sirop)
  • espace d’exposition(s)…
  • salle de projection arts et essais
  • siège administratif de la future Maison des Pratiques Artistiques Amateurs
Image parGerd Altmann de Pixabay

Horaires

Il faudra engager une réflexion sur les horaires d’ouverture des bibliothèques et de la future médiathèque (les soirs notamment). L’ensemble des bibliothèques propose des horaires d’ouverture en deçà de ceux d’un CDI de collège (30 h) où un seul professionnel intervient. Et ne parlons pas des vacances scolaires où l’ouverture devrait être plus importante et où c’est aujourd’hui loin d’être le cas. Moins de lieux signifie un redéploiement du personnel. Il y aura un travail à faire en concertation avec les personnels concernés. Nous envisagerons notamment une ouverture jusqu’à 20h deux jours pas semaine pour permettre à tout le monde de pouvoir venir.

Coût

Parlons du coût indéniable et important de cette réalisation. Unique dans nos propositions, c’est un investissement nécessaire et qui nous oblige. Pas le droit de se tromper sur la fonction ni la localisation. Ce n’est pas simplement un nouveau bâtiment, ce sont de nouveaux services, une autre manière d’envisager la fonction même d’une médiathèque.

Localisation

 Évidemment, ce nouvel équipement doit être accessible à tous et donc se situer à proximité des principaux axes de circulation et de peuplements. Nous envisageons donc que la future médiathèque puisse être construire à proximité de la future ligne pendulaire, dans un quartier dit périphérique du type des  Aubépins mais d’autres emplacements possibles sont à l’étude.

Personnels

Pour faire fonctionner cette nouvelle médiathèque et accueillir le public, il faudra un personnel traditionnellement qualifié pour la gestion, la biblio-économie et l’accueil mais aussi des personnels d’un genre nouveau, formés aux technologies de l’information et de la communication. Une bibliothèque ne peut être le lieu de redéployer des professionnels municipaux sans que ceux-ci soient formés à leurs nouvelles missions.   

Pour résumer, il y aura une relocalisation en un lien unique, la médiathèque, des bibliothèques de prêts (enfant et adulte) , la salle d’étude restant à son emplacement actuel (en tant qu’espace patrimonial), la conservation de la bibliothèque des prés Saint-Jean et nous entamerons une réflexion sur l’utilité du bibliobus, en tentant plutôt de le faire intervenir à l’échelle de l’intercommunalité.