Une maison des pratiques artistiques et amateurs

L’élitisme pour tous, c’est aussi travailler à la montrée en compétences des pratiquants amateurs. Travailler avec des professionnels et des artistes et profiter de leurs expériences mais aussi travailler avec des vrais moyens mis d’habitude à disposition des professionnels. Nous proposons donc la création de la maison des pratiques artistiques et amateurs.

Encore un nouveau bâtiment ?

Il ne s’agit pas de faire sortir de terre un nouveau bâtiment mais de réorganiser les services techniques et locaux possédés par la ville de Chalon et le grand Chalon pour permettre à tous les pratiquants amateurs d’arts (théâtre, musique, arts visuels) de pouvoir avoir accès à des lieux de répétition, de production décents et d’ainsi de s’améliorer.

Exemple du sport amateur sur Chalon

Prenons exemple sur le sport amateur sur Chalon. Chaque pratiquant d’un sport majeur sur Chalon peut s’il est licencié profiter des installations mis à disposition de son club : natation, football, basketball, sport  de combat. Qu’en est-il pour les pratiquants amateurs des chorales, compagnies de théâtre, graphistes etc ? Ceux-ci répètent et travaillent dans des écoles non adaptées, dans des salles municipales non équipées ou ne trouvent pas d’espace pour travailler leurs arts ni s’exposer. Lors des temps de restitution de leur travail au public, la difficulté est la même.


Utiliser les lieux existants

La maison des pratiques artistiques amateurs, c’est l’équivalent de l’office municipal des sports. Une entité qui facilité les liens entre les structures professionnelles et amateurs. Faciliter les contacts avec l’espace des arts pour avoir accès aux plateaux techniques et salles de répétition et de diffusion, pouvoir disposer du port nord, des espaces du conservatoire, du piccolo etc.

Le personnel

Pour que cette maison existe, il nous faudra créer des postes parmi les agents municipaux par redéploiement. Des professionnels au service de la pratique des amateurs aussi pour les aider dans le montage des dossiers de subvention, dans la gestion des artistes associés, dans la communication. Une aide logistique pourra aussi être apportées, avec le prêt d’une flotte de véhicule de la municipalité.


Le siège

  • Poursuivre et enrichir la mise en résidence d’amateurs par la mise en place  d’outils de valorisation et d’évaluation.

Le siège de la MAPAA sera évidemment à  la médiathèque.
Ailleurs d’autres expériences similaires nous incitent  à faire cette proposition. A Paris où il y en a plusieurs mais aussi à Montreuil ou plus près de chez nous à Montceau-les-Mines. Partout sur le territoire, ces espaces se sont ouverts. 


Pour résumer, nos objectifs sont clairs :    

  • Soutenir, valoriser et encourager la pratique artistique en amateur dans tous les domaines des arts vivants, notamment en accompagnant les jeunes talents.
  • Susciter des rencontres entre praticiens amateurs, formateurs et professionnels
  • Promouvoir ces pratiques en  lien avec les centres de diffusion implantés sur le territoire
  • Présenter des spectacles réalisés à la fois par des amateurs et des professionnels