Tous à vélo… toute l’année !

Notre projet n’est pas de faire de Chalon une ville sans déplacement en voiture d’ici 2026 mais de favoriser un rééquilibrage des différents modes de déplacement… et fatalement ce rééquilibrage se fera au détriment de la voiture.
Il n’est pas normal, qu’aujourd’hui, la très maigre place faite au vélo… se fasse au détriment des piétons !
Notons au passage la dichotomie entre la volonté faire de Chalon une commune qui aime le vélo (depuis mars 2017 : Paris-Nice et cette année le Tour de France) et le sort réservé au vélo et aux cyclistes, au quotidien, en dehors de ces grands moments médiatiques…

A Chalon, la tentative du vélo en libre-service a été un échec… Les Chalonnais disposent globalement d’un vélo. Les besoins et les efforts à faire se situent ailleurs.

Un fructueux partenariat peut-être noué avec les associations expertes chalonnaises… Quelques “pistes”.

Le vélo descend sur la route

D’abord, le vélo c’est sur la route, pas sur le trottoir ! A condition que le vélo partout où cela est possible possède sa propre voie de circulation, indépendante, pratique et sécurisée.

Des aménagements simples mais déterminants

Nous proposons plusieurs actions visant à favoriser et à sécuriser la pratique du vélo dans Chalon :

  • la fin des voies vélo qui aboutissent sur… rien. Pour véritablement circuler en ville, il est nécessaire que les réseaux vélo soient interconnectés ;
  • la mise en place de contre-sens vélo dans les zones 30 (obligation depuis la loi de 2008) pour en finir avec le statu quo actuel dans notre ville ;
  • la mise en conformité des quelques zones de rencontre du territoire chalonnais. Vitesse abaissée à 20 km ;
photo Frédéric Bisson
  • la mise en place de feux de signalisation spécifiques aux cyclistes. Départ anticipés aux carrefours importants de la ville, possibilités de tourner à droite ;
  • le déploiement de parcs à vélo couverts et sécurisés en des points stratégiques pour permettre l’intermodalité piéton/cycliste ;
  • la sécurisation des pistes cyclables existantes (marquages spécifiques, signalisation spécifique, sécurisation spécifique), notamment au niveau des ronds-points ;
  • le marquage spécifique notamment pour les voies où vélos et piétons cohabitent.

Former les jeunes

Nous souhaitons qu’en 2026, à 11 ans, un(e) jeune Chalonnais(e) puisse circuler seul(e) et en sécurité sur le territoire communal. C’est l’arrivée au collège et le temps des premières émancipations. Il s’agit de former les usagers existants et d’en séduire de nouveaux.

  • la création d’une piste d’entraînement accessible aux scolaires (avec stockage de matériel sur place) et aux particuliers (sur les temps hors scolaires) ;
  • le travail avec les écoles de Chalon et les associations pour permettre la mise en place de formation vélo systématiques ;
  • l’acquisition d’un parc vélo pour les écoles ;
  • la création d’abris vélo dans toutes les écoles de Chalon.

Propositions innovantes pour les déplacements en vélo

Le déplacement à vélo est une formidable source d’innovation et de création. Chalon est une ville taillée pour le vélo ! Nous proposons :

  • Dans les quartiers où la démarche est pertinente (Les charreaux par exemple, la création de circuits “vélobus” en lien par exemple avec les associations de parents d’élèves sur le modèle des pédibus. L’idée : circuler en groupe sur la route c’est rassurant et plus visible ;
  • la mise à disposition de matériel type Rosalie par la municipalité pour les déplacements des élèves sur le temps scolaire ;
  • l’encouragement à la livraison par vélo cargo au centre ville notamment.